Portrait des milieux humides de Duplessis

Site web en chantier

Embed from Getty Images

Portrait des milieux humides de Duplessis

La région de Duplessis contient 6,41 % de milieux humides sur son territoire, soit 10 348,89 km2. Ces derniers sont principalement des tourbières, des marécages arborescents, des étangs de castors et des marais salés sur le littoral (1).

La plaine côtière, qui s’étend de la bordure du golfe du Saint-Laurent vers l’intérieur des terres jusqu’à atteindre 100 m d’altitude, contient une importante concentration de tourbières à mares dont quelques-unes sont exploitées pour la production de tourbe. La tourbe est une accumulation de matière organique utilisée principalement comme matière combustible et pour des usages horticoles. D’autres tourbières accueillent des usages récréatifs, notamment la cueillette de petits fruits et la chasse à la sauvagine (1,2).

Les milieux humides de Duplessis abritent une faune et une flore spécialisées. La Sarracénie pourpre (Sarracenia purpurea), la Grosse canneberge (Vaccinium macrocarpon), le Hibou des marais (Asio flammeus) ou encore le Grenouille des bois (Lithobates sylvaticus) sont des exemples d’espèces qui occupent cet habitat (1,2).

Sarracénie pourpre (tourbière Cikwanikaci)

La grosse canneberge (Jardinierparesseux.com)

Grenouille des bois (Photo de Michael Zahniser, Wikimedia Commons)

Hibou des marais (Photo de Gregory Johnston)