rareté de l’eau potable

Site web en chantier

Embed from Getty Images

Rareté de l’eau potable

L’eau douce constitue 2,5 % de l’eau disponible sur Terre, le reste étant de l’eau salée1. Parmi ces 2,5 %, environ 1 % est accessible facilement sous forme d’eau de surface (rivières et lacs) ou d’eau souterraine, le reste étant à l’état solide, sous forme de glacier. Ainsi, l’eau que nous buvons constitue une denrée rare et peu disponible2.

Distribution de l’eau (OIeau.fr)

Les Québécois font partie des plus grands consommateurs d’eau potable à l’échelle mondiale3. L’eau potable est chaque année largement gaspillée, notamment par l’arrosage intensif des gazons et pelouses en été2.

Arrosage d’une pelouse (ville de Québec)