Table de concertation sur l’eau : Sept-Rivières et Caniapiscau

En bref

Années d’exécution
2023, 2022, 2021, 2020
Type de projet
Concertation
Territoire ciblé
MRC de Sept-Rivières, MRC de Caniapiscau
Statut du projet
En cours

Liens avec le Plan directeur de l’eau

Enjeux abordés
Qualité, Quantité, Sécurité, Accessibilité, Culturalité, Écosystèmes
Problématiques abordées
La mauvaise qualité de l'eau, Les conflits d'usage, L'érosion des berges, La perte ou destruction des milieux humides, La surconsommation, L'altération ou perte d'habitats fauniques, La perte de liens culturels ou du sentiment d'appartenance

Contexte

Selon l’article 14 (1) de la Loi sur l’eau, les organismes de bassins versants ont pour mandat de mettre en œuvre une gestion intégrée de l’eau, à savoir une gestion collective et durable de la ressource et de ses écosystèmes associés. L’OBV Duplessis a le plus grand territoire parmi les 40 OBV du Québec avec près de 162 700 km2. Il comprend 58 bassins versants de rivière et 57 zones de ruisseaux côtiers. Pour gérer de manière concertée l’eau sur un territoire si étendu, l’OBV Duplessis a décidé de créer en 2020 une table de concertation sur l’eau (TCE) pour les territoires des MRC Sept-Rivières et Caniapiscau pour pouvoir prendre en compte des réalités géographiques et les activités humaines qui correspondent à plusieurs acteurs du territoire.

Carte TCE 2023 légende complète

Objectifs

La Table a pour objectif global de planifier et de coordonner la mise en œuvre de la gestion intégrée de l’eau dans le secteur de Sept-Rivières et de Caniapiscau. Le modèle de gestion intégrée repose sur une gestion concertée et durable de la ressource entre les parties prenantes.
Par ses travaux de concertation, les objectifs spécifiques de la Table sont :
1. Agir en faveur d’une utilisation durable de l’eau douce sur le territoire de Sept-Rivières et de Caniapiscau pour assurer la qualité de l’environnement et de la biodiversité reliée à cette ressource, la santé des populations locales et le maintien du développement économique.
2. Identifier les moyens, les actions et les partenaires qui devraient être mobilisés pour résoudre ces enjeux.
3. Favoriser le partage d’expertises et de connaissances pour permettre une prise de décision éclairée et concertée des membres de la table face aux enjeux traités.

 

Activités

L’OBV Duplessis est coordonnateur de la Table de concertation. L’organisme prépare et anime les réunions. Il fait le suivi des travaux de la Table entre les rencontres. La TCE se réunit deux fois par année avec tous les membres pour échanger sur les usages de l’eau, sur les priorités de travail et les actions de l’eau à suivre.

La TCE rassemble 22 acteurs issus du secteur municipal, autochtone, économique, environnemental, touristique et ministériel. Les décisions et les orientations de la Table en matière de gestion de l’eau sont prises sur la base du consensus entre les acteurs.

Voici la liste des membres permanents de la Table :

Économique

Municipal

Autochtone

Environnement

Tourisme et association

Aluminerie Alouette

ArcelorMittal

Agriboréal

Compagnie Iron Ore du Canada (IOC)

Produits forestiers Arbec Inc

Sept-Îles

Port-Cartier

MRC de Sept-Rivières

MRC de Caniapiscau

Agence Mamu Innu Kaikkuseht (AMIK)

Conseil des Innus de Uashat mak Mani-Utenam (ITUM)

Comité ZIP Côte-Nord du Golfe

Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles (CPESI)

Environnement Côte-Nord

Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail (INREST)

Club de quad Les Nord-Côtiers

Tourisme Sept-Îles

La Table compte aussi 5 membres observateurs :

– Hydro-Québec
– Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ)
– Ministère de la Sécurité Publique (MSP)
– Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH)
– Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs  des Forêts (MELCCFP)

Des sous-comités thématiques ont été créés en 2021 correspondant aux problématiques priorisées par les acteurs. Il en existe quatre portant sur l’érosion, les conflits d’usages, la mauvaise qualité de l’eau et la perte ou la destruction des milieux humides. Ces sous-comités sont l’occasion d’approfondir les échanges entre les acteurs sur des questions de l’eau plus précises. L’objectif de ces sous-comités est de réunir des membres de la Table en nombre restreint et qui sont le plus concernés par la problématique afin de mettre à jour le diagnostic de l’enjeu et de déterminer les priorités d’actions.

Les sous-comités ont pour rôle d’accompagner la Table de concertation sur l’eau dans la mise à jour du PDE. Toutes les propositions issues des sous-comités pour mettre en œuvre une gestion intégrée de l’eau sont ensuite soumises à la TCE en plénière pour validation.